La France avec les yeux du futur
Archives

Physique nucléaire

dimanche 18 mars 2012

Partagez l'article

Le nucléaire est devenu l’objet de peurs irrationnelles, alimentées par un mouvement écologiste « vert » qui remet en cause le progrès et par une oligarchie qui, ravivant les vieilles thèses malthusiennes, entend jouir des avancées de la science sans en faire bénéficier la population dans son ensemble. Tout ceci s’inscrit dans une logique économique et financière destructrice où le court terme, faisant loi, empêche tout projet porteur.
Face à une situation où l’enjeu énergétique risque de devenir de plus en plus une source de conflit dans le monde, il faut absolument reconsidérer le nucléaire comme une étape nécessaire du développement humain, dans une dynamique où la découverte et la créativité redeviennent les piliers de l’économie.

Mes propositions :

- Donner priorité à la physique nucléaire, seule en mesure d’assurer la création de ressources nouvelles dans le futur et redonner au CEA ses moyens et sa mission d’origine
- Minimiser la sous-traitance et le recours aux « précaires du nucléaire »
- Passer très rapidement aux centrales de nouvelle génération à sécurité intrinsèque : réacteurs à haute température (HTR-PMBR), surgénérateurs refroidis au gaz et surtout, réacteurs à sels fondus (thorium)
- Mettre au point des réacteurs à confinement inertiel (lasers), dans une perspective de 30 à 40 ans
- Préparer une économie isotopique pour utiliser et traiter les déchets, et les transformer en ressources (transmutation)
- Remplacer une économie de carburants fossiles pour les transports par une économie de l’hydrogène (piles à combustible)

Le nucléaire social et citoyen est la solution ; il est irresponsable de prétendre sortir du nucléaire comme il est inadmissible de laisser aux nucléocrates le contrôle d’un processus révolutionnaire.

Physique nucléaire : droit à l’énergie, au développement et à la vie

Vidéos sur ce thème


...suivez Jacques Cheminade sur les réseaux sociaux :

Prenez contact !